Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, mai 26, 2020
DRC
2,297
Personnes infectées
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
1,893
Personnes en soins
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
337
Personnes guéries
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min
DRC
67
Personnes mortes
Updated on 26 May 2020 à 4:19 4 h 19 min

Assemblée provinciale du Kongo central: plusieurs contrôles parlementaires prévus à la session extraordinaire du juillet 2019

L’Assemblée provinciale du Kongo central a ouvert ce lundi 8 juillet une session extraordinaire du juillet 2019. La plénière de ce jour a été marquée par le discours du président de cette institution, Pierre Anatole MATUSILA.


Dans son mot, le président de l’Assemblée provinciale a souligné les missions de cette Session extraordinaire de juillet.
Selon lui, elle sera entièrement consacrée au contrôle parlementaire.

 »En effet, pour permettre à l’Assemblée provinciale de faire un état de lieux de la Session budgétaire prochaine, l’Assemblée provinciale va mettre sur pied, au cour de la présente Session extraordinaire, plusieurs commissions d’enquêtes parlementaires pour vérifier la gestion, notamment, de la Direction Générale des Recettes du Kongo central, en sigle DGR/KC, connaitre l’ état du pont Maréchal, la hauteur de la quotité des recettes due à la province du Kongo central par l’OEBK, les raisons du non – paiement de ce quote-part, et enfin, contrôler les services de gestion du péage, » a-t-il dit dans son mot.

Pour ce, le Docteur Matusila a demandé à ses collègues députés provinciaux qui feront partie de ces différentes commissions d’enquêtes d’avoir le sens du devoir, afin de produire un travail de qualité devant servir la province.


Il a aussi rappelé à l’assistance que la convocation de cette session avait été faite sur demande du bureau de l’Assemblée provinciale.
« Le bureau avait estimé qu’à la date de la clôture, l’Assemblée provinciale devait continuer sa mission de défendre les intérêts de la population du Kongo central, qui leur a fait confiance et les a mandatés dans cet hémicycle pour préserver ses intérêts et travailler, sans désemparer, afin d’améliorer ses conditions sociales, » a conclu le numéro un de l’organe délibérant du Kongo central.

Thierry Mfundu

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...