Des centrales solaires photovoltaïques d’une capacité totale de 400 MW seront bientôt construit dans les provinces minières de la RDC, a appris samedi 06 juillet l’ACP d’une source proche du ministère des Mines.

Un accord pour l’effectivité de ce projet a été signé entre la compagnie  chinoise  Hanergy Thin Film Power Group avec le gouvernement congolais.

Suivant ce projet, la première infrastructure qui sera implantée dans le cadre de ce partenariat aura une puissance de 20MW, avant d’ajouter que la mise en œuvre de ce projet débutera au mois de décembre 2019 rapporte l’ACP.

La source indique que ce projet va plus répondre à la forte demande d’électricité dans les zones minières.

“Ce projet de construction de 400 MW de centrales solaires a pour  objectif de satisfaire la demande croissante portée principalement par le secteur minier, de réduire la consommation domestique de diesel et de réduire les émissions de gaz à effet de serre,” annonce le directeur exécutif de cette compagnie, Guo Bin.

Le but final de ce projet signale son directeur exécutif est de permettre à la RDC d’atteindre 65% du taux d’électrification d’ici 2020.

“Cette initiative permettra au pays de faire face au déficit énergétique enregistre surtout dans les provinces minières à savoir du Haut-Katanga, le Lualaba, le Kasaï Oriental, le Kasaï Central, le Nord et le Sud-Kivu ainsi que le Sankuru. Ce projet sera suivi d’autres du même genre afin que le pays atteigne son objectif de 65% du taux d’électrification d’ici 2020,” a indiqué Guo Bin.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *