Mavuno est une organisation non gouvernementale, intervenant dans l’agriculture et qui œuvre dans la région de Beni depuis plusieurs années.

L’organisation initie différentes formations en technique agricole, élevage de petits bétails et coaching en agriprenariat au bénéfice de la communauté rurale du territoire de Beni.

La pisciculture est l’une des strategies d’autofinancement des activités du Centre de Développement Rural (CDR) Mavuno et aussi un business parmi tant d’autres nous servant de model dans la formation des agripreneurs” écrit l’organisation sur sa page Facebook.

Alors qu’eclatait l’épidémie de la maladie à virus Ebola dans le village de Mangina, l’un des treize principaux villages où l’ONG Mavuno aide les agriculteurs en leur fournissant une formation, des intrants et un accès aux marchés pour leurs produits, cette organisation n’a pas arrêté ses activités dans la région.

Au total, Mavuno assiste plus de 900 familles d’agriculteurs de la zone directement touchée par l’épidémie d’Ebola actuelle. À notre connaissance, aucun des agriculteurs avec lesquels nous travaillons n’a encore contracté la maladie et nous travaillons avec les organisations de base que nous avons créées dans les villages pour faire connaître les mesures qui peuvent être prises pour enrayer la propagation du virus” déclarait l’ONG Mavuno ajoutant qu’elle s’efforce d’aider ses communautés partenaires à comprendre ce qu’elles peuvent faire pour enrayer la propagation.

“De plus, Mavuno a distribué des stations de lavage des mains à nos partenaires dans les villages pour contribuer à la .” lit-on sur sa page Facebook.

“L’épidémie actuelle d’Ebola survient à un moment où la région de Beni, dans l’est du Congo-Kinshasa, où travaille Mavuno, connaissait déjà une grande insécurité liée à divers mouvements rebelles. En dépit de tout cela, Mavuno reste déterminé à servir les communautés de l’est de la République Démocratique du Congo avec des initiatives locales qui stimulent le développement économique et le changement social. Nous croyons que le Congo peut être un lieu de paix, de prospérité et d’épanouissement pour son peuple et nous mettons notre conviction à l’œuvre en œuvrant pour que cela se produise” poursuit la même source.

“Nous avons pris des mesures préventives pour protéger notre personnel dans l’exécution de son travail sur le terrain, mais nous ne cédons pas un pouce au désespoir et nous mettons de l’avant notre vision de mettre fin à l’extrême pauvreté dans l’est du Congo. Notre équipe poursuit la construction d’étangs à poissons et de serres dans notre Centre de développement rural et nous mettons la dernière main à un programme de formation de formateurs afin de garantir la poursuite de la formation agricole de haute qualité dispensée aux agriculteurs dans un avenir proche” écrit l’organisation avec un grain d’espoir que la zone de Beni sera bientôt nettoyée des groupes armés et de la maladie à virus Ebola.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) |POLITICO.CD