mardi, juillet 14, 2020
DRC
8,135
Personnes infectées
Updated on 14 July 2020 à 21:40 21 h 40 min
DRC
3,997
Personnes en soins
Updated on 14 July 2020 à 21:40 21 h 40 min
DRC
3,948
Personnes guéries
Updated on 14 July 2020 à 21:40 21 h 40 min
DRC
190
Personnes mortes
Updated on 14 July 2020 à 21:40 21 h 40 min
publicité

Les USA disposés à accompagner la RDC dans la lutte contre le blanchiment des capitaux

Améliorer la bonne gouvernance dans le pays ; renforcer les mesures concernant la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et enfin, adapter son cadre légal, c’est le leitmotiv des investisseurs étrangers, bailleurs de fonds et autres institutions financières internationales pour venir en RDC. C’est le cas des Départements d’Etat, du Commerce et du Trésor américain.

La République démocratique du Congo (RDC) devrait faire montre des progrès significatifs dans les domaines de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ; de la corruption et, par la même occasion, renforcer son cadre légal pour gagner la confiance des investisseurs et soigner son image en matière de bonne gouvernance.

Au cours d’un point de presse qu’elle a tenu le mercredi 03 juillet 2019 à Kinshasa, l’Association congolaise des banques (ACB) a fait le compte rendu d’une mission qu’elle a effectué, du 10 au 12 juin 2019 aux Etats-Unis d’Amérique.

Le président de l’ACB et Directeur général de la Banque commerciale du Congo (BCDC), Yves Guypers, a rapporté à la presse l’essentiel de la mission de la délégation de l’ACB au pays de l’oncle Sam. Il a indiqué que la délégation qu’il conduisait aux USA a rencontré les responsables du Département du Commerce, du Département d’Etat et du Trésor américain ainsi que l’équipe de la Citibank en charge des sanctions internationales.

L’objectif de cette récente visite de travail de l’ACB aux USA était, selon Yves Guypers, « d’échanger avec nos interlocuteurs sur la problématique de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ». Elle prolongeait, a-t-il rappelé, la première mission initiée par l’ACB en 2017. A l’en croire, la démarche de l’ACB a été « unanimement appréciée par tous les interlocuteurs d’autant qu’elle a un caractère exceptionnel ».

« Nos interlocuteurs ont fait état de leur volonté d’accompagner le gouvernement congolais dans la mise en place des réformes qui favorisent le développement de l’État et la bonne gouvernance et apporter à l’ACB une assistance technique adéquate », a affirmé le président de l’ACB. D’après Yves Guypers, les représentants des Départements d’Etat et du Trésor américain ont porté un regard « très optimiste » sur la mise en œuvre des mesures qui favoriseront la prospérité en République démocratique du Congo.

C’est ainsi qu’il a relevé quelques recommandations qui leurs ont été formulées dans le contexte particulier de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme et de la corruption.

Armel Langanda/Politico.cd

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...