25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

Creuseurs artisanaux dans les mines privées: le Lualaba doit protéger les investisseurs étrangers contre le crime économique [Cabinet Muyej]

Dans un entretien téléphonique avec POLITICO.CD, le directeur de cabinet du gouverneur de la province du Lualaba a indiqué que son gouvernement a été saisi par les investisseurs miniers du Lualaba pour procéder à l’évacuation des creseurs artisanaux, auteurs de plusieurs incursions dans les concessions industrielles.

“La province de Lualaba est en train de réaliser un projet de construction d’un centre de négoce qui va regrouper une cinquantaine de comptoirs et où les activités de vente ou d’achat de minerais seront faites dans la légalité à la place des activités clandestines qui se déroulent autour de concessions industrielles” a déclaré Joseph Yav Katshung.

Lorsque les creseurs s’établissent autour des concessions minières privées et mènent des incursions violentes dans les concessions industrielles, ceci devient un crime économique, qui doit être réprimé par la police, qui fait appel à l’armée si elle est débordée” explique le directeur de cabinet de Richard Muyej, justifiant l’appel à la police et l’armée.

Pour illustration, Joseph Yav Katshung indique que la présence de l’armée et de la police dans le site de Tenke Fungurume a eu un effet dissuasif. “Toute la cité qui s’était créée autour de cette concession industrielle ont quitté le lieu, mais il faut noter que l’opération s’est déroulée sans que la police ou l’armée n’aient pas recours à la force” fait-il remarquer.

Pour l’instant le gouvernement de la province du Lualaba s’interroge sur les activités à mener afin que ces creseurs qui ont quitté les sites autour des concessions minières privées intègrent l’exploitation dans les zones d’exploitation artisanales agréées et l’agriculture pour ceux qui choisiront ce domaine” explique ce professeur.

“Dans la province du Lualaba on estime qu’environ 170 milles creseurs artisanaux exercent les activités minières dans les zones d’exploitation artisanale et d’autres clandestinement dans les concessions industrielles” détaille Katshung, s’appuyant sur les chiffres du gouvernorat.

L’opération d’évacuation vise les creseurs qui sont autour des concessions minières privées et qui y mènent des incursions car la province du Lualaba a également pour mission de protéger les investisseurs et peut recourir à la police pour empêcher ces incursions récurrentes” conclut Joseph Yav Katshung.

Fiston Mahamba (@FMLarousse) | POLITICO.CD

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join