l'info en continu

Ituri: 5 morts et plusieurs blessés à Djugu dans une attaque des assaillants non identifiés

- Publicité-

Une attaque armée le jeudi 4 juillet et ce vendredi 5 juillet dans trois localités du territoire de Djugu a fait 5 morts et 3 blessées blessés. Cette attaque intervient quelques jours seulement après le passage du chef de l’Etat Félix Tshisekedi dans ce coin du pays.

Ces présumés miliciens ont aussi incendié des maisons des habitants de ces villages volés quelques biens rapporte la radio Okapi.

- Publicité-

Selon la radio okapi qui cite des sources coutumières locales, on note un militaire loyaliste, abattu par ces hommes armés parmi les victimes de ces assaillants.

Joint par Politico.cd, le porte parole de l’armée, le lieutenant Jules Ngongo confirme la nouvelle mais affirme cependant que le militaire est décédé au cours d’un échange des tirs entre les deux parties.

Le chef de chefferie de Badjere déclare que deux civils ont été abattus ce matin au niveau du rond-point Lida, situé à près de 8 km du centre de Bule rapporte la radio onusienne. L’une des victimes, déplacée de guerre, se rendait dans son champ pour chercher des vivres.
L’autre regagnait son village à Maze, dans la même entité. C’est en ce moment que les deux sont tombées dans une embuscade des assaillants.

Signalons aussi qu’à Tchunga, un village situé dans la périphérie de Blukwa, chef-lieu de la chefferie de Bahema-Nord, des hommes armés des machettes et des fusils ont tué deux personnes dans la nuit du jeudi à ce vendredi.

Trois autres personnes grièvement blessées ont été acheminées à l’hôpital, » confirme les sources militaires.

L’armée estime toute fois qu’elle continue à mener ces opérations de débusquer les miliciens selon les ordres de leur hiérarchie et qu’à l’allure actuelle, plusieurs poches des assaillants ont été détruites.

Thierry Mfundu

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU