Ancien porte-parole de la plateforme Lamuka et membre de cette coalition, Steve Kivuata a, lors d’une interview accordée à Politico.cd, tenu à donner une lumière au sujet des documents sur les réseaux sociaux et signés par Martin Fayulu.

En effet le premier document propose la sortie de la crise de légitimité en RDC avec la création du haut conseil national des réformes institutionnelles (HCNRI) et un autre fait état d’une liste de ceux avec qui Marin Fayulu doit composer cette institution dont Freddy Matungulu et Adolphe Muzito.

Pour lui le premier document est authentique mais le second c’est de la fausseté.“Au fait de tous les documents qui circulent dans les réseaux sociaux, seul le document qui parle de la proposition de la sortie de crise est reconnu par le président légitimement élu Martin Fayulu, l’autre document où on parle de la désignation de Freddy Matungulu et Adolphe Muzito est un faux ainsi que les autres.”

Dans la même occasion, il a aussi expliqué les tenants et aboutissants de cette proposition de sortie de crise en RDC

L’essentiel pour le président légitimement élu aujourd’hui, c’est de se dire qu’il doit se sacrifier personnellement, lui qui a été l’élu du peuple, mais il se dit que la vérité des urnes est valable pour les futures élections. Les élections futures doivent réellement traduire la volonté du peuple et pour ce faire il faudrait au préalable faire des réformes institutionnelles parce que nous estimons que s’il faudrait tricher aux les élections, il faut passer par la ceni alors il faut la réformer pour que demain la tricherie électorale ne passe pas par elle. Et si la tricherie passe par la cour constitutionnelle la réformer pour qu’il aie des magistrats intégres.” explique-t-il.

Rappelons que ce document véridique a été signe au moi de mai dernier.

Joël Mesa nzuzi

1 comment

  1. Supposons que cet article rapporte la verité.
    Quelle est la faisabilité d’un tel projet, sans une modification profonde de la constitution et sans passer par le parlement ??
    Il est plutot sage de faire la politique de ses moyens. Mr Fayulu represente un poids polititique minime pour se lancer dans des propositions impossibles à accomplir avec les institutions actuelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *