Le député Vital Nsunzu Kanyinda n’a pas été réhabilité par la cour constitutionnelle, siégeant en contentieux de rectification d’erreurs matérielles constatées lors de ses arrêts ayant invalidé plusieurs élus au profit des autres. Élu doublement, aux législatives nationales et provinciales, il perd définitivement son siège à la chambre basse du parlement.

Se considérant victime de l’injustice, il a réconforté ses électeurs par dire : « On peut m’invalider à la cour constitutionnelle, mais jamais dans vos cœurs

Vital Nsunzu se tourne désormais vers la justice céleste. « À Dieu seul la vengeance et la rétribution pour l’injustice que je viens de subir. » a-t-il lancé. « notre pays a besoin de reconstruction. Je demande à la population de rester debout dans la prière, parce que nous sommes enfants de Dieu, rien ne peut ébranler notre foi.» a-t-il ajouté.

À tous ceux qui qui le porte dans leurs cœurs, le député Vital Nsunzu recommande ne ne rien casser en signe de protestation mais de n’attendre plus que la justice de Dieu.

Vital Nsunzu double brassard à Lubumbashi, avait opté pour l’Assemblée provinciale laissant à la députation nationale son premier suppléant. Hélas, le poste a été attribué a Shisso Kongolo. Les tentatives de réhabilitation n’ont pas abouti.

Junior Ngandu | Politico.cd