Alors que les discutions FCC-CACH se poursuivent à pas de tortue avant le gouvernement Ilunga Ilunkamba qui sera composé de 65 ministres, certains chercheurs émettent leur réflexions et analyses quant à ce.

C’est le cas du chercheur Patient ISU de Matadi qui, en se référant à l’article 90 alinéa 3 stipulant que «la composition du gouvernement tient
compte de la représentativité nationale
», a proposé un tableau synoptique de répartition des ministres par province dans le prochain gouvernement Ilunga, cela en tenant compte du nombre total d’électeurs. Son tableau place la ville province de Kinshasa en tête.

Forte du nombre élevé d’électeurs uniques évalué à 4457019 soit le 11 pourcents, cela donnerait à la ville-province de Kinshasa 7 ministères. Le Nord-Kivu vient deuxième avec le 9,59 pourcents de ce nombre devra donc meriter 6 ministères devant le Haut Katanga, l’Ituri, le Kwilu ou encore le Sud-Kivu avec 4 ministères chacun.

D’autres s’en sortiraient également avec tout au moins un ministère selon le nombre d’électeurs uniques.

Il explique que ceux qui feraient « l’arbitrage pour l’attribution de ces postes ministériels doivent tenir aussi compte de cette réalité pour une véritable représentativité de toute la nation.»

Pour ce chercheur; «cela éviterait d’avoir un gouvernement comme ceux qu’on a connus avec huit ministres ressortissants d’une même province alors que d’autres n’en ont pas »

Merveilles Kiro/Politico.cd