Le président de l’Alliance des Mouvements du Kongo, AMK, Claudel André Lubaya a adressé ses “remerciements les plus patriotiquesau président de la République Félix Tshisekedi pour sa prompte réaction et son implication personnelle sans lesquelles les élus de notre regroupement ne seraient pas rétablis dans leurs droits légitimes“.

En effet, ” Oken Senga Chérubin, Safu Daniel, et Mutombo Kasongo Germain” ont été rétablis à l’Assemblée nationale par la la Chambre spéciale de la Cour constitutionnelle, dans ses arrêts en rectification d’erreurs matérielles, rendus au cour de l’audience publique du mercredi 3 juillet.

Claudel André Lubaya, président de l’AMK, regrette quand-même que le recours de l’autre membre de sa plateforme politique, Vital Sunzu, “l’un des meilleurs élus de Lubumbashi” n’ait pas abouti, en dépit des moyens de défense produits par le collectif de nos avocats conseil“.

Malgré ce cas, la conviction du président de l’AMK reste sans faille : ” l’engagement du Chef de l’État à instaurer un État de droit en RDC a tout son sens. Notre justice doit cesser d’être un lieu de marchandage mercantile pour devenir la garante de l’équité entre les puissants et les faibles, les riches et les pauvres dans une République impartiale avec des institutions irréprochables “, recommande Claudel André Lubaya.

Rédaction