Lors de son séjour dans la province de l’Ituri, le président de la RDC Félix Antoine Tshisekedi a pris la femme décision de mettre fin à l’insecurité dans les territoires de Djugu, Mahagi et Irumu, théâtre de plusieurs massacres et enlèvements.

Félix Tshisekedi a arreté certaines mesures pour ramener la paix en Ituri, siège des assaillants qui visent à déstabiliser la vie quotidienne des populations locales. Très satisfaits, les élus de cette contrée saluent et appellent toute la population de l’Ituri de se ranger derrière le président de la République pour mettre un terme à l’insecurité qui les frappe juste après les élections de décembre 2018.

Le Chef de l’État a promis de maintenir sur place un grand nombre des militaires des Forces Armées de la RDC (FARDC) dans l’objectif de repousser très loin l’ennemi.

Dans le même ordre d’idées, Félix Tshisekedi a également promis l’asphaltage de la RN7 et l’allongement de la piste de l’aéroport de l’Ituri.

Le député Emmanuel Adubango a, dans ses précédentes interventions à la presse, appelé le gouvernement à prendre des mesures
importantes au profit du peuple de l’Ituri victime des massacres à répétition.

Armel Langanda/Politico.cd