Après les affrontements du 28 juin dernier entre les FARDC et des miliciens dans le territoire de Mwenga, les villages Kashasha,Kukwe et Kikuba ont été complètement détruits et partis en fumée.
Plus au moins 300 vaches et des reserves des nourriture ont été emportées par des présumés Maï maï rapporte Fizimedia.

La population de la cité de Mikenge et ses environs a passé la nuit de ce 29 au 30 juin 2019 dans la brousse suite à la rumeur qui s’est étendu sur ce village comme quoi, les personnes assimilées au groupe armé Ngumino attaqueraient de nouveau la localité de Mikenge dans la nuit nous confirme Fizimedia.

Ne sachant où aller et quoi manger, la population vit dans une précarité indescriptible. La famine s’annonce à grande échelle dans cette partie du territoire de Mwenga si l’on en croit le président de la société civile d’Itombwe.

Le président de la société civile d’Itombwe a promis une rencontre demain lundi 1 juillet 2019 avec les FARDC à Mikenge quant à la détérioration de la situation sécuritaire dans ce secteur et les hauts plateaux en général.

Malheureusement, les femmes,les enfants et hommes continuent a passé la nuit à la belle étoile, en dépit de l’appel au calme fait par les FARDC.
La population craint toujours pour sa sécurité et de ses biens.

Thierry Mfundu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *