Sud-Kivu : le dialogue d’Uvira sous une situation fragile

Lire à la une

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans...

RDC : Félix Tshisekedi: “Le Go Pass n’est pas foncièrement mauvais. Mais le but est de savoir ce que l’on en fait”

Le Chef de l'Etat congolais, Félix Tshisekedi, lors d'une interview accordée à la Radio Vatican, a promis...

La RDC et le Saint-siège ratifient l’accord-cadre sur des questions d’intérêt commun

Ce vendredi 17 janvier 2020, le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’État du Vatican, et le Président congolais...
- Publicité-

Pendant que le dialogue sur la sécurité et la paix se tient à Uvira pour trouver des solutions idoines aux conflits communautaires dans les territoires de Fizi, Uvira et d’Itombwe à Mwenga, la situation sécuritaire reste fragile et inquiète plus d’un observateur.

Le mercredi 26 juin dans cette partie de la province du Sud-Kivu, les affontements entre la force loyaliste et les miliciens Kibukila, qui ont tenté d’attaquer les positions de FARDC.

Un mort et plusieurs blessés côté maï-maï, c’est le bilan des attaques simultanées menées par les miliciens Kibukila contre les positions de FARDC dans les villages de Kabingo à 20km de Minembwe.

Le Capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sokola II, dans la partie Sud de la province a indiqué que le bilan de ces affrontements ont fait un mort et plusieurs blessés côté maï-maï, ainsi que plusieurs personnes déplacées.

Il ajoute que ses affrontements ont débuté depuis 8h du mercredi 26 juin jusqu’à 17h. Pour lui, les mai-mai ont été dispersés par les miliciens loyalistes tard dans la soirée.

A leur fuite, ces miliciens mai-mai Kibukila ont incendié les maisons de paisibles citoyens et plusieurs civiles étaient obligés de trouver refuge dans la partie à Minembwe.centre.

Notons par ailleurs que, ce dialogue est à son troisième jour et est organisé par le consortium « Pamoja kwa ajili ya Amani », sous le leadership de l’ONG Alert International afin de trouver les voies et moyens pour mettre fins aux conflits intercommunautaires et mettre en place des stratégies pour la cohabitation pacifique de toutes ses communautés.

Thierry M. RUKATA/Politico.cd

- Publicité -
- Publicité-

Les + récents

Lambert Mende appelle les congolais à se mobiliser pour “bannir l’impérialisme qui frappe la RDC”

Lors de la commémoration du 59e anniversaire de l’assassinat de Patrice-Emery Lumumba, Lambert Mende, député national et...

Tshopo: une tentative d’arrestation du Me Firmin Yangambi avortée en pleine salle de conférence sur “l’avenir du Congo”

La nouvelle a été rependue d'abord en travers les réseaux sociaux avant que plusieurs témoignages des jeunes qui prenaient part à une...

Coopération Egypte-RDC, Le ministre de l’industrie Julien Paluku signe trois memorandums d’entente au Caire

Le ministre congolais de l'industrie Jilien Paluku Kahongya Ministre et son homologue des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de...

14 nouveaux cas d’Ebola confirmés dans l’Est de la RDC

Selon le dernier bulletin épidémiologique daté du jeudi 16 janvier, les cas confirmés ont été signalés dans les zones sanitaires de Mabalako,...

Sommet de Londres : les énergies renouvelables et le climat des affaires en RDC au menu du discours de Félix Tshisekedi

Le chef de congolais Félix Tshisekedi va tenir un discours qui sera orienté sur les énergies renouvelables et les reformes planifiées par...

Dans l'actualtié

SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join