En vue d’alléger la tâche aux parents, le gouvernement du Haut-Katanga a débloqué 300.000 $ pour couvrir en partie ou en totalité les frais de participation des élèves à la session ordinaire de l’examen d’État. Le gouverneur Jacques a procédé à la remise du chèque aux autorités de l’enseignement en marge du lancement officiel de ces épreuves à Lubumbashi.

Le geste de largesse du gouverneur Jacques Kyabula, a suscité des réactions. En effet, la plupart d’élèves affirment avoir déjà payé les frais de participation. Ils s’interrogent ce à quoi va servir cet argent et plus loin si le remboursement est possible.

Et pourtant, une culture s’est installée du temps de la gouvernance de Moïse Katumbi alors gouverneur du Katanga, faisant que le gouvernement provincial prend en charge la deuxième tranche de participation à l’examen d’État. Seulement a-t-on appris, il est arrivé que l’édition précédente ( 2017-2018) la contribution n’a pas été à la hauteur des attentes, causant ainsi préjudice dans la comptabilité.

Cette édition 2018-2019 en référence à la mauvaise expérience de l’an passé, les autorités scolaires ont eu de la retenue à annoncer au préalable la prise en charge gouvernementale. Mais voilà, l’argent est quand-même sorti. L’opinion attend savoir à quoi sera affectée cette somme de 300.000 USD.

Junior Ngandu | Politico.cd

1 comment

  1. Nous regrettons que le jeune gouverneur Jacques Kyabula se renoue avec les habitudes de la kabilie de détournement des fonds publics.
    Les parents ont été forcé à payer $50 pour participation de leurs enfants aux Etat sans raison alors que ces examens sont corrigés à Kinshasa-là.
    À vous les médias de jouer votre rôle du 4e pouvoir en dénonça jusqu’à cet argent soit retourné à chaque éleve.
    Merci

Comments are closed.