Le parti politique, Patriote Résistants Maï-Maï, se dit victime de l’invalidation de son président national Pardonne Kaliba Mulanga, troisième meilleur élu de Fizi au Sud-Kivu, au profit d’un membre du PPRD alors que sur la liste électorale du parti de Joseph Kabila, aucun candidat n’a obtenu le quotient électoral.

Car, la cour constitutionnelle qui a, en son sein certains membres du PPRD, s’est arrogée le pouvoir d’invalider des candidats élus comme bon lui semble. Pour ce faire, nous devons nous mobiliser comme un seul homme contre les ennemis du Congo dont l’effectif ne fait que s’accroître “, dénonce ce parti dans une déclaration du 15 juin.

Et de jeter la défaite du FCC à la présidentielle du 30 décembre 2018 à ce genre de comportement. Selon le parti Patriotes Résistants Maï-Maï, si le PPRD avait utilisé son intelligence pour exploiter en bien depuis longtemps dans le but d’améliorer la situation socioéconomico-sécuritaire du pays, elle ferait œuvre utile et le FCC n’aurait pas pu prendre la présidentielle de décembre 2018.

Les ambitions du PPRD à se faire un poids politique de plus en plus au parlement avec des visées gourmandes ne font que discréditer le Front commun pour le Congo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *