L’ancien premier ministre, devenu sénateur, vient de mettre en plate une plateforme dénommée le “Congo Challenge Science”. Il s’agit d’une structure qui selon lui réunira toutes les têtes pensantes du Congo dans le domaine de l’économie.

Cette structure organise sa première édition de son Forum le lundi 24 juin prochain sur l’éducation et les grands enjeux et perspectives en République Démocratique du Congo.

Placée sous le thème des « exigences de la recherche à la frontière du savoir» et organisée en deux sessions.
cette activité sera animée par lui-même le Sénateur Augustin Matata Ponyo Mapon.

En première session, le professeur Matata Ponyo va effectuer une chronologie de l’évolution de la science de l’économie d’Adam Smith à nos jours.
Une revue de grands enjeux et perspectives.

Pour la deuxième session, l’ancien premier ministre animera autour de l’état de l’éducation en RDC en 2120. Après chaque session, un atelier sera organisé et animé par le staff de Congo Challenge Science.

Congo Challenge Science est une plateforme de rencontre d’envergure nationale qui permettra désormais aux étudiants les plus brillants, dans le domaine des sciences économiques, d’assister chaque année à une série de séminaires sur les exigences de la recherche.

Alors que le monde intellectuel est aujourd’hui dominé par les débats parfois futiles qui les empêchent de se concentrer sur les questions utiles, Congo Challenge Science propose de fédérer l’intelligenstia congolaise autour des débats essentiels.
Initiée par Matata Ponyo, cette structure se veut apolitique et se fonde sur deux principes importants : la scientificité et l’actualité.

Il s’agira premièrement de fonder chaque argument sur une approche rigoureuse et une méthodologie clairement identifiable.
Ensuite, il faut pour chaque domaine considéré, faire recours aux outils d’analyse le plus à jour possible.

Pour l’initiateur de cette structure, il était temps de mobiliser les têtes pensantes et ainsi mettre en place ce laboratoire d’idées pour que du choc de celles-ci, jaillisse la lumière, la vraie.

Le but poursuivi par la mise en place de cette plateforme est d’abord de favoriser un échange productif pouvant être capitalisé par les participants, principalement, sous forme d’accumulation des connaissances, de partage d’expériences et de réseautage de compétences, mais aussi d’offrir des orientations scientifiques et professionnelles aux jeunes, en vue de contribuer à leur épanouissement.

Le Forum Congo Challenge Science ne s’inscrit pas dans le schéma organisationnel traditionnaliste, mais privilégie un cercle d’échanges et de discussions ne faisant appel à aucune forme d’adhésion ou d’engagement, à l’image de la « Cambridge Circus » où John M. Keynes, Richard Kahn, Joan Robinson, Austin Robinson, Piero Sraffa, John R. Hicks se réunissaient pour discuter des développements qu’ils envisageaient pour la théorie économique.

Aujourd’hui, plus que jamais, il est temps que toute l’intelligence congolaise converge vers des débats rigoureux et scientifiques pour pouvoir envisager un monde nouveau et une nouvelle RDC.

TBM

1 comment

  1. Je suis personnellement soulagé de découvrir cette initiative de l’Honorable Matata Ponyo : en effet depuis plus d’une année je me pose plusieurs questions au sujet de l’économie numérique , de la digitalisation, de la dématérialisation etc….Parmi ces questions la plus importante est celle de savoir si au sommet de l’Etat les dirigeants de la RDC ont ils déjà pris les dispositions utiles en terme d’ investissements dans les NTIC pour intégrer les exigences requises par les GAFAM qui s’imposent dans l’utilisation de l’internet et les réseaux sociaux surtout dans le E/commerce ????

Comments are closed.