Les militants de l’UDPS arrêtés le mardi 11 juin après les manifestations contre la coalition FCC-CACH sont portés disparus. L’annonce a été faite par le batonnier Jean Claude Muyambo qui a tenté désespérément de les retrouver.

Les militants de l’UDPS, arrêtés arbitrairement hier par le Parquet Général du Haut – Katanga et leurs motos saisis. Je me suis rendu sur le lieu à 22H afin de m’enquérir de la situation mais chose grave, ils n’étaient au cachot du Parquet. Les gardes commis au cachot m’ont dit que les détenus seraient au cachot du district ville. Là aussi, il n’y avait aucun membre de l’UDPS“, a-t-il déclaré hier mercredi 12 juin.

Et d’ajouter:”Jusqu’à présent, personne ne sait où seraient les partisans de l’UDPS. Bâtonnier Jean Claude Muyambo.”

Le Gouverneur Jacques Kyabula qui a visité hier le siège du PPRD vandalisé à la suite de ces manifestations, avait promis que ceux qui ont arrêtés, subiront la rigueur de la loi.

TBM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *