Inhumation de 29 civils victimes de massacre au village Luhanga (Nord-Kivu). Lundi 28/11/2016. Ph. Radio Okapi/Alain Kyalemaninwa Wandimoyi

Dés ce mercredi 12 juin, la communauté Hema de l’Ituri réunie en association culturelle ENTE appelle tous les peuples Hemas ainsi qu’à tous ceux qui désapprouvent les massacres qui s’accroissent dans la région de Djugu , d’observer 3 jours de deuil soit du mercredi 12 au vendredi 14 juin 2019 , selon un communiqué nécrologique parvenu ce mercredi à Politico.cd

La communauté Hema à la profonde douleur d’annoncer au pays et au monde qu’elle est davantage dans un génocide savamment planifié par les miliciens identifiés aux lendus“, a-t-on lu.

A en croire ce communiqué , cette série de deuil est en mémoire des plusieurs innocents qui ont périe dans ces cibles tueries depuis plus de deux ans faisant plus de 4000 victimes.

Ainsi , en mémoire des victimes et d’autres plus de 4000 depuis 2017 , la communauté Hema demande à tous ces siens d’arrêter ses activités pendant ce 3 jours et les consacrés à la prière dans leurs confessions respectives,” souligne le communiqué.

En outre , dans un récent communiqué de presse sur la détérioration persistante de la sécurité dans la province de l’ituri , la société civile a évoqué un bilan de ces massacres d’au moins 120 personnes tuées et plus de 150 000 déplacés depuis mai 2019.

Serge Sindani | POLITICO.CD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *