Dans une déclaration à la presse prononcée mercredi 12 juin, les députés nationaux du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD, ont exigé au bureau de l’Assemblée nationale de mettre sur pied une commission d’enquête parlementaire qui doit établir les responsabilités relatives “aux actes de vandalisme perpétrés par les militants de l’UDPS” au palais du peuple le 10 juin. Cela dans le but de déférer les coupables et les auteurs intellectuels de “ces actes indignes” devant la justice.

Alors que les députés de l’opposition et ceux de la coalition politique CACH, coalition alliée du FCC, ont critiqué la présidente de l’Assemblée nationale d’avoir laissé le député national Charles Nawej “outrager le Chef de l’État”, les parlementaires du PPRD ont réaffirmé leur soutien à Jeannine Mabunda. Pour eux, si le fait que le Président de la République ne soit pas responsable devant le parlement, n’ôte rien aux élus du peuple en ce qui concerne leur liberté d’opinion.

Willy Bakonga, Président du groupe parlementaire PPRD a insisté sur la détermination de ses pairs afin que cette procédure sollicité soit enclenchée et aille jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *