Les agents et cadres de la Direction provinciale de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP/Kwilu) se disent victimes des coupures de leurs salaires depuis 2017. Ils ont ainsi saisi ce mardi 11 juin 2019, le gouverneur de province, Willy Itsundala, pour solliciter son implication afin de trouver satisfaction et entrer dans leurs droits légitimes.

Nous sommes venus à la rencontre de l’autorité provinciale pour étaler notre situation de coupure des salaires deux ans durant. Situation qui nous met dans l’impasse au niveau de famille, nous asphyxie financièrement. Conséquences: nos enfants ne sont plus scolarisés et les soins de santé posent problème”, ont-ils déclaré.

Parmi nous, ont ils poursuivi, il ya de ceux qui sont dans de situation de divorce à cause de la crise générée par ces coupures des salaires. “Nous avons entrepris plusieurs démarches auprès des autorités sur cette question mais sans succès,” ont ils soutenu.

Le gouverneur qui a recu leur memo, a indiqué avoir pris bonne note. Il a fixé rendez-vous avec ces agents asphyxiés financièrement dans un futur proche, le temps de prendre langue avec qui de droit.

TBM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *