Les forces de l’ordre ont fini par disperser violemment des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) amassés ce lundi demain le Palais du peuple à Kinshasa.

Affrontement à cet instant entre les éléments de la police postés à l’entrée de l’assemblée nationale et les militants de l’UDPS“, rapporte notamment un journaliste de POLITICO.CD sur place. “Il y a jet des pierres et gaz lacrymogènes entre les deux parties“, ajoute-t-il.

Ils étaient des centaines à prendre d’assaut le Palais du peuple, siège des deux chambres du Parlement de la RDC ce lundi à Kinshasa. A la base, ils protestent contre l’Assemblée nationale où des députés de la coalition de l’ex-Président Joseph Kabila se sont attaqués à Félix Tshisekedi, contestant ses nominations au sein des sociétés étatiques.