La commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’Union nationale de la presse du Congo ( UNPC) a rendu publique sa décision portant sur l’affaire dite Jean-Marie Kassamba contre les journalistes de télé 50, en sa qualité du président de cette institution à Kinshasa.

M. Kassamba est exclu et démis de ses fonctions. Il perd son poste de président de l’UNPC, section ville province de Kinshasa et ne peut plus engager celle-ci sur l’étendue de cette ville.

Cette décision tombe après la plainte déposée il y a deux mois par les journalistes de télé 50, ladite plainte a été déclarée recevable et fondée par l’UNPC, “car en sa qualité de défendeur a refusé de comparaître contradictoirement. Cherchant à tirer en longueur les choses, en sollicitant via ses avocats et par lui même trois remises, qui lui ont été accordées par ailleurs, mais il a loupé en s’absentant régulièrement, comme journaliste cité pour pouvoir exercé son droit de défense et soutenir son accusation

Il sied de rappeler que plus de 90 agents de télé 50 ont été remerciés par la hiérarchie de cette chaîne à cause du conflit qui leur opposait avec M. Kassamba ! Cependant le procès n’est pas encore fini, le meilleur reste à venir pour ces journalistes qui par leur expertise ont réussi à donner une image particulière de télé 50 aux yeux du monde.

C.T