Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila vient de nommer une nouvelle équipe dirigeante à la Direction Générale des Recettes de Kinshasa (DGRK). Ritha Bola Dula remplace l’ancien DG Raoul Elenge. Elle va désormais occuper le poste du Directrice générale, tandis que Joseph Louis Isangamela Botuli va la seconder comme Directeur Général adjoint. 

Cette nomination intervient 48 heures après la demande de mise en accusation formulée par l’Assemblée provinciale de Kinshasa contre le DG sortant Raoul Elenge. Ce dernier n’a pas répondu de  manière satisfaisante aux préoccupations du député Charles Mbuta Muntu sur la gestion de cette régie financière de la ville de Kinshasa.    

Le vendredi 31 mai dernier l’Assemblée provinciale de Kinshasa avait décidé de mettre à la  disposition de la Justice le dossier du DG Raoul Elenge sur la gestion des fonds alloués à cette régie financière.

Charles Mbuta Muntu, élu de Ngaba, voulait comprendre pourquoi cette régie financière manque d’argent alors qu’au même moment elle a  octroyés plusieurs faveurs, appelées autrement dégrèvement, à une cinquantaine d’entreprises comme la Bralima, la Bracongo, MinoCongo et autres. 

Il était aussi question pour lui, d’expliquer la procédure d’obtention du nouveau bâtiment acheté par la DGRK. 

Pour sa part le DG Raoul Elenge a indiqué que l’ordonnateur Principal des finances de la province est le ministre des finances et la DGRK n’exerce son autonomie que sur base des 30 % lui rétrocédé par gouvernement provincial de Kinshasa.

D’après lui, c’est également e ministère de tutelle qui avait signé plusieurs contrats de dégrèvement avec ces entreprises.

De son coté l’auteur de la motion a également estimé que le DG de la DGRK n’a pas obéit aux instructions du président de la République de suspendre les nominations et autres affectations. Une disposition que Raoul Elenge n’a pas respectée selon Charles Mbuta Muntu. D’ou la décision de le mettre à la disposition de la Justice en initiant une mise en accusation.

L’interpellateur a demandé la révocation du patron de la DGRK pour insubordination à l’instruction du Chef de l’Etat via son Directeur de cabinet.

Jordan Mayenikini Ngonda

1 comment

  1. Je pense qu’il était temps que ces insuffisances notoires intellectuelles soient mis à découvert. Un monsieur très limités de ce genre ne pouvait pas faire long feu à la tête de cette régie financière qui joue le rôle de technicien en termes de recettes sur qui le Ministre des Finances s’appuie pour l’accomplissement de la politique des recettes du gouvernement provincial menée de mains de maître par le Gouverneur de la Ville de Kinshasa.
    Alors, une telle incompétence devait être extirpé de la nouvelle gouvernance.
    Notez que dans le chef de ce néophyte s’est enregistré une cacophonie, l’exécution de plusieurs fausses notes ternissant le caractère agréable à l’oreille de la rumba de son comité de direction qui d’ailleurs ne de était plus suite à ces choses.
    Retenez que c’est la grande majorité silencieuse du personnel qui ne voulait plus de lui.
    Arrivé en 2010 à la dgrk comme directeur de l’informatique, dg en février 2018 se faisant passé abusivement comme fils maison alors qu’il ne l’a jamais été, il ne le mérite pas.
    En conclusion, Felicitation au gouverneur genré de la Ville de Kinshasa pour le choix de Mme Ritha BOLA qui sera accompagné par l’ensemble du personnel dans la cohésion et la concorde tout en gardant toutes les intelligences autour d’elle pour la réussite de son mandat.
    Toutes nos sincères félicitations à la nouvelle équipe dirigeante de la dgrk
    Je cite Mme Rita bola et M. Joseph Louis isangamela botuli.
    Fructueux mandat.

Comments are closed.