Après sa rencontre avec Félix Tshisekedi le mercredi 22 mai, Leon Mubikay, président du Groupe parlementaire Udps et Alliés, exige la mise en place d’un directoire conformément aux textes qui régissent le parti.

Cette gestion cavalière du parti n’a fait qu’aggraver la crise qui désoriente la base à quelques mois des élections locales et municipales que nous tenons à gagner”, a déclaré Leon Mubikayi.

Selon lui, cette crise est une réalité orchestrée pour fragiliser le pouvoir de leur autorité morale. “La situation actuelle résulte du refus du Secrétaire Jean-Marc Kabund d’appliquer l’arcticle 26 de statut, qui confie la direction à un directoire composé du Secrétaire général, du président de la commission électorale permanente et du numéro 1 de la convention démocratique du parti en cas d’empêchement du président, en attendant la convocation du congrès“, a t-il expliqué.

Leon Mubikayi propose la tenue d’une réunion du directoire avant le rapatriement du corps de feu Etienne Tshisekedi en vue de ramener la paix et l’unité au sein du parti. En cas de refus de cette réunion, il ménace de prendre toutes leurs responsabilités sans dire lesquelles.

Jeancy Ngampuru /Politico