25.5 C
Kinshasa

Le Groupe Léopards

jeudi, février 27, 2020
Publicité

DGRK : pour évasion des recettes présumée, le DG sollicite 72h pour répondre aux préoccupations des élus provinciaux

Le Directeur Général de la Direction générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), Raoul Tandem Elenge,3 est accusé d’une megestion atroce au sein de cette régie financière. C’était suite à la question orale avec débat initiée par le député provincial Charles Mbuta Muntu.

Selon les députés provinciaux réunis en plénière le lundi 13 mai 2019, Raoul Elenge est accusé d’avoir occasionné une évasion des recettes de la DGRK estimée à plusieurs milliers de dollars américains. Après débat et vote, la plénière a accordé 72 heures au patron de cette régie financière pour convaincre les élus provinciaux.

Pour rappel, l’auteur de cette motion a dénoncé le coulage des recettes au niveau de la Direction générale des Recettes de Kinshasa (DGRK). Il confirme qu’il détient des documents qui prouvent que plusieurs entreprises de la ville payent leurs taxes normalement mais qui ne sont pas répertoriées dans le fichier électronique actuel .

Raoul Elenge a été nommé à la tête de la Direction générale des Recettes de Kinshasa (DGRK) depuis mars 2018 pour améliorer l’image ternie de cette régie financière. Malheureusement, la gestion opaque des fonds destinés à la ville continue à battre son plein.

Dans son adresse, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, le député Godefroid Mpoyi confirme qu’il ne s’agit surtout pas d’un acharnement, mais plutôt d’un exercice démocratique. “Tout celui qui ne voudra pas être interpelé par les députés provinciaux, sera dans l’obligation de se retirer de la gestion de la Respublica”, a t-il martelé.

Les élus provinciaux s’impatientent déjà pour entendre les explications venant de Raoul Elenge sur toutes les allégations portées contre lui dans sa gestion de la DGRK depuis son arrivée.

Il faut rappeler également que cette régie financière réalise des recettes régulièrement dans la ville de Kinshasa. Il y a notamment la vente des vignettes, immatriculation des véhicules etc. Tous ces fonds sont logés dans les comptes bancaires de la DGRK. Toutes ces sommes d’argent devraient en principe servir à la réhabilitation et réfection des routes laissées depuis plusieurs années dans un état de délabrement très aigu.

Toutes ces accusations n’attendent rien d’autre que des réponses convaincantes. Les élus provinciaux qui se sont levés comme un seul homme, veulent mettre un terme à la gestion calamiteuse de la ville de Kinshasa. Ils s’inscrivent dans la vision de leur président, Godefroid Mpoyi, qui a promis de se mettre au service de la population de Kinshasa.

Armel Langanda/Politico.cd

- Publicité -

EN CONTINU

Affaire prêt supposé obtenu par le FPG au FPI: les avocats de l’ancien ministre Tryphon Kin-Kiey Mulumba saisissent la justice

Dans un communiqué de presse datant du 25 février 2020, les avocats conseils de Tryphon Kin Kiey Mulumba, plusieurs fois ministres et...

RDC: Les avocats de Samih Jammal sollicitent son transfert dans un hôpital à cause d’un malaise

Arrêté pour le présumé détournement de 57 millions USD destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme de...

Programme de 100 jours : un militant du collectif des citoyens indignés demande pardon à Amato Bayubasire pour l’avoir accusé de détournement sans preuve

Quelques jours après le dépôt de la plainte contre Augustin Ntaitunda à la cour d’appel de Bukavu, celui-ci vient de demander pardon...

Coronavirus: plus de 140 étudiants congolais bloqués en Chine, les parents appellent Félix Tshisekedi à réagir

Plusieurs étudiants congolais sont encore bloqués en Chine alors que l'épidémie de Coronavirus y fait rage.Face à cette...

Ramazani Shadary a réussi durant ces deux années, à placer le PPRD au premier plan dans l’échiquier national ( Cellule de communication )

Dans une une vidéo diffusée par la cellule de communication du PPRD et qui nous est parvenue ce mercredi 26 janvier 2020,...

notre sélection

Entrepreneuriat: les albinos formés sur les techniques de fabrication de produits cosmétiques bio pour leurs peaux grâce à Vodacom

Désormais, les albinos peuvent fabriquer eux-mêmes leurs produits cosmétiques bio pour la peau grâce à une formation organisée par la Fondation Vodacom...

« Congo Faut Ebonga », la campagne qui veut “réparer” la RDC

"Il faut que le Congo change", ou encore, "le Congo doit se développer." Le slogan lancé sur les réseaux sociaux il y...

Une “gaffe” s’est-elle glissée dans l’ordonnance présidentielle nommant les nouveaux hauts magistrats en RDC?

Une gaffe se serait glissée dans l'ordonnance présidentielle nommant les nouveaux Hauts magistrats le 07 février 2020 dernier, révèlent plusieurs internautes et...
SAVE 20%
off Individual Membership every year you're a member with us
Click here to join