DGRK : pour évasion des recettes présumée, le DG sollicite 72h pour répondre aux préoccupations des élus provinciaux

Le Directeur Général de la Direction générale des Recettes de Kinshasa (DGRK), Raoul Tandem Elenge,3 est accusé d’une megestion atroce au sein de cette régie financière. C’était suite à la question orale avec débat initiée par le député provincial Charles Mbuta Muntu.

Selon les députés provinciaux réunis en plénière le lundi 13 mai 2019, Raoul Elenge est accusé d’avoir occasionné une évasion des recettes de la DGRK estimée à plusieurs milliers de dollars américains. Après débat et vote, la plénière a accordé 72 heures au patron de cette régie financière pour convaincre les élus provinciaux.

Pour rappel, l’auteur de cette motion a dénoncé le coulage des recettes au niveau de la Direction générale des Recettes de Kinshasa (DGRK). Il confirme qu’il détient des documents qui prouvent que plusieurs entreprises de la ville payent leurs taxes normalement mais qui ne sont pas répertoriées dans le fichier électronique actuel .

Raoul Elenge a été nommé à la tête de la Direction générale des Recettes de Kinshasa (DGRK) depuis mars 2018 pour améliorer l’image ternie de cette régie financière. Malheureusement, la gestion opaque des fonds destinés à la ville continue à battre son plein.

Dans son adresse, le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, le député Godefroid Mpoyi confirme qu’il ne s’agit surtout pas d’un acharnement, mais plutôt d’un exercice démocratique. “Tout celui qui ne voudra pas être interpelé par les députés provinciaux, sera dans l’obligation de se retirer de la gestion de la Respublica”, a t-il martelé.

Les élus provinciaux s’impatientent déjà pour entendre les explications venant de Raoul Elenge sur toutes les allégations portées contre lui dans sa gestion de la DGRK depuis son arrivée.

Il faut rappeler également que cette régie financière réalise des recettes régulièrement dans la ville de Kinshasa. Il y a notamment la vente des vignettes, immatriculation des véhicules etc. Tous ces fonds sont logés dans les comptes bancaires de la DGRK. Toutes ces sommes d’argent devraient en principe servir à la réhabilitation et réfection des routes laissées depuis plusieurs années dans un état de délabrement très aigu.

Toutes ces accusations n’attendent rien d’autre que des réponses convaincantes. Les élus provinciaux qui se sont levés comme un seul homme, veulent mettre un terme à la gestion calamiteuse de la ville de Kinshasa. Ils s’inscrivent dans la vision de leur président, Godefroid Mpoyi, qui a promis de se mettre au service de la population de Kinshasa.

Armel Langanda/Politico.cd

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…