l'info en continu

Route Kimwenza à Mont-Ngafula, l’oubliée des 100 jours de Félix Tshisekedi!

- Publicité-

La route Kimwenza qui commence à la Cité verte longe jusqu’à Kimwenza gare est dans un état de délabrement très avancé. Cette route est l’une des artères de grande envergure de la commune de Ngafula. Dans son tronçon compris entre le collège Sainte Rita et la bifurcation du quartier Sebo se trouve dans un état de délabrement très avancé.

Pendant la saison de pluie à Kinshasa, les véhicules, les motocyclistes et les pietons ont du mal à marcher aisément ses endroits . Cependant, les ‘eaux pluievieuses bouchent les caniveaux et se déversent sur le macadam.

- Publicité-

De son côté Jean Claude Lumisa superviseur de la radio télévision la louange habitant du quartier estime que  » le manque de curage des caniveaux et de canalisation des eaux des parcelles sont à la base de ce délabrement de cette artère « .

Il indique par ailleurs, l’importance de cette route qui mène vers  »le célèbre lac de ma valée, le site de Lukaya et la rivière Lukaya , reçoit des visiteurs de marque qui fréquentent pour aller voir les bonobos et dautres richesses de faunes que regorge la RDC »

Selon ce dernier, suite au délabrement de la route Kimwenza, les usagers devient par la petite passerelle de père Vincent de Paul de la paroisse sainte Rita pour atteindre la route by pass pour aller soit à l’Upn ou au rond-point Ngaba. Et les jours où les pères de St Vincent de Paul refuseront l’accès aux utilisateurs qui empruntent leur route, les habitants de sebo et ses environs auront du mal à se mouvoir, a poursuivi Jean Claude Lumisa.

De leur côté, les motocyclistes ne savent pas avec quel saint se vouer. « Avec la dégradation de cette route, ils ne savent pas bien rouler et leurs motos tombes en panne chaque jour qui passe. Ils regrettent de voir que dans les programmes de jours du Président Felix Tshisekedi Tshilombo la route de Kimwenza ne figure pas « .

Pour aller faire du tourisme et contempler les merveilles de lola bonobos au lac de Ma valée et le site de Lukaya, il faudra passer par la route Kimwenza. D’où, les autorités ayant dans leurs attributions le Ministère des infrastructures et tous ses services tels que l’agence des grands travaux (AGT) et l’office des voiries et drainages (OVD) interviennent avant qu’il ne soit trop tard.

Olivier Masini.

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU