Près de 1600 agents des relais communautés et superviseurs de proximité engagés dans la surveillance à base communautaire de la maladie à Virus Ebola de trois zones des Santés (Goma, Karisimbi et Nyiragongo) étaient en sit in ce vendredi 5 avril.

Ils reclament le payement de leurs salaires de trois mois soit depuis le mois de janvier à aujourd’hui en exigeant que ce payement se fasse par l’OMS sans passer par aucun autre intermédiaire (UPS, DPS…)

Les manifestants s’opposent par contre à toute ingérence de la société civile de santé qu’ils ne reconnaissent pas dans le service de riposte contre Ebola et non qu’il considèrent non-mandatée.

Ceux-ci reclament également la normalisation des condition de travail (vaccination,le contrat de prestation, désinfectant,…) et menacent de poursuivre leur mouvement de grève jusqu’à leur payement.

L’OMS etait en réunion avec le ministere provinciale de la santé pour discuter de la question nous a signalé un agent de l’OMS approché par Politico.cd

Merveilles KIRO |POLITICO.CD