Après l’annonce des sanctions infligées contre Corneille Nangaa, son adjoint Norbert Basengezi et de son conseiller en matières de nouvelles technologies, Marcellin Basengezi, l’ambassadeur des Etats-Unis en Rd-Congo, Mike Hammer a fait savoir que ces nouvelles sanctions démontrent l’engagement de son pays à soutenir le chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour le bien être de la population congolaise.

“Hier, les États-Unis ont imposé des sanctions supplémentaires à l’encontre de responsables congolais ayant sapé le processus démocratique. Nous demeurons résolus à travailler avec le Président Tshisekedi afin de créer un avenir plus prospère pour le peuple congolais” , a-t-il déclaré dans un tweet publié ce vendredi 22 mars.

Pour rappel, les Etats-Unis ont décidé, jeudi 21 mars, de geler les avoirs du président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Corneille Nangaa, de son adjoint Norbert Basengezi et de son conseiller en matières de nouvelles technologies, Marcellin Basengezi, pour “corruption persistante ” liée au processus électoral en République démocratique du Congo (RDC).

Zanem Nety Zaidi |POLITICO.CD