l'info en continu

Nord-Kivu: Attaques contre les centres de traitement d’Eba; MSF suspend ses activités à Butembo

- Publicité-

Dans un communiqué publié ce jeudi 28 février, l’Organisation non gouvernementale Médecins Sans Frontières (MSF) a décidé de suspendre ses activités en ville de Butembo après une série d’attaques perpétrées par des inconnus contre le centre de traitement Ebola apprend POLITICO.CD.

Cette organisation justifie sa décision par le fait que son personnel ainsi que son matériel soient la cible des plusieurs attaques dans la région dont le dernier incendie remonte au 24 février dernier au centre de traitement de Katwa.

- Publicité-

Des jets de projectiles, puis l’incendie qui a mené à l’endommagement du matériel et des salles, parties en fuméessuite à cette attaque attribuée aux miliciens Maï Maï par le maire de la ville de Butembo.

« Nous avons réussi à transférer les quatre patients confirmés et les six suspects dans des centres de traitement proches, mais cette attaque affecte la capacité de réaction dans ce qui est maintenant l’épicentre de l’épidémie » écrit le communiqué de presse reçue par POLITICO.CD.

« Bien que les raisons de l’attaque ne soient pas claires et que cette violence soit inacceptable, nous savons que les acteurs de la réponse contre Ebola y compris MSF n’ont pas réussi à gagner la confiance d’une partie importante de la population », a déclaré la directrice générale de MSF, Meinie Nicolai en visite au Nord-Kivu.
A elle d’ajouter également: « Tous ces acteurs impliqués dans cette réponse doivent changer leur approche et répondre véritablement aux plaintes et aux craintes des communautés ». 

La décision de MSF pourra totalement limiter l’accès aux soins appropriés pour les personnes déjà atteintes du Virus et qui nécessite un suivi minutieux

Merveilles KIRO |POLITICO.CD
- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU