Le candidat déclaré malheureux par la CENI à la récente élection présidentielle entame en cette ville du Nord Kivu, sa tournée de lancement d’une résistance pacifique au pouvoir actuel.

En effet, le candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle du 30 décembre 2018, se reconnait jusqu’à l’heure qu’il est, gagnant de ce scrutin.

Le meeting initialement prévu au Rond-point VGH a été frappé d’une interdiction du maire de la ville de Butembo qui a soutenu que “toute activité politique publique à caractère politique en dehors de la campagne électorale demeure interdite”.

Tenant compte de la mesure du maire de la ville, les organisateurs ont ainsi délocalisé l’activité vers le terrain de l’Institut ITAV.

Martin Fayulu a été député élu député national à l’issue des législatives du 30 décembre dernier. L’Assemblée nationale a validé son mandat cette semaine à Kinshasa. Cependant, le candidat de LAMUKA continue de se présenter comme le “Président élu”.

Sammy Mupfuni