PUBLICITÉ

Des rafales de tirs des policiers sèment la panique à Beni

Neuf présumés instigateurs des troubles causés par des éléments de la police à Beni ont été transférés à l’auditorat militaire garnison de Beni-Butembo.

Ces policiers nouvellement affectés à Beni ont tiré plusieurs coups de balles en l’air ce jeudi en guise de protestation de la décision de la banque, celle de payer un mois sur deux. Selon le commissariat général de la police nationale congolaise sur son compte Twitter, une procédure de comparution en flagrance a été lancée à leur encontre.

- Publicité-

Selon les autorités locales, les manifestations de ces éléments de la police ont causé une panique dans la ville causant l’arrêt de plusieurs activités

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU