Cet essai contrôlé par MSF en collaboration avec le ministère Congolais de la santé, a débuté en novembre de l’année écoulée, et s’effectue maintenant à Katwa et Butembo. “Le centre de traitement de MSF Butembo peut accueillir 96 personnes, tandis que celui de Katwa, ouvert le mois dernier, a une capacité de 62 lits. MSF a admis plus de 2 100 patients dans ces deux centres, dont 250 cas confirmés, et 110 personnes ont été guéries. Le procès a débuté à Butembo le 7 février et devrait commencer à Katwa dans les prochains jours”, indique le communiqué.

 

Rappelons que depuis le 1er Août 2018, date à la quelle l’épidémie d’Ebola a été déclaré dans cette région, quatre produits dont le Remdesivir, le mAb114, le REGN-EB3 et le ZMapp ont été proposés aux patients, vu l’absence d’un remède fiable contre Ebola. L’objectif principal de cet essai est d’identifier le plus efficace des quatre produits.

“Les quatre options ont été proposées aux patients depuis le début de cette épidémie dans le cadre du protocole MEURI (Utilisation surveillée d’urgence des interventions non enregistrées et expérimentales) de la RDC. Un essai pourrait aider à générer les données scientifiques nécessaires pour tirer des conclusions sur l’efficacité de ces traitements” lit-on dans ce communiqué.

L’essai est supervisé par un comité directeur convoqué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et dirigé par l’Institut national de recherche biomédicale de la RDC (INRB) et les Instituts nationaux de la santé (NIH) en collaboration avec d’autres acteurs nationaux et internationaux rapporte le document.

Zanem Nety Zaidi et Fiston Mahamba (@FMLarousse)