Nord-Kivu: Médecins Sans Frontières commence à inclure des patients pour un essai clinique de traitements expérimentaux contre Ebola

Cet essai contrôlé par MSF en collaboration avec le ministère Congolais de la santé, a débuté en novembre de l’année écoulée, et s’effectue maintenant à Katwa et Butembo. “Le centre de traitement de MSF Butembo peut accueillir 96 personnes, tandis que celui de Katwa, ouvert le mois dernier, a une capacité de 62 lits. MSF a admis plus de 2 100 patients dans ces deux centres, dont 250 cas confirmés, et 110 personnes ont été guéries. Le procès a débuté à Butembo le 7 février et devrait commencer à Katwa dans les prochains jours”, indique le communiqué.

 

Rappelons que depuis le 1er Août 2018, date à la quelle l’épidémie d’Ebola a été déclaré dans cette région, quatre produits dont le Remdesivir, le mAb114, le REGN-EB3 et le ZMapp ont été proposés aux patients, vu l’absence d’un remède fiable contre Ebola. L’objectif principal de cet essai est d’identifier le plus efficace des quatre produits.

“Les quatre options ont été proposées aux patients depuis le début de cette épidémie dans le cadre du protocole MEURI (Utilisation surveillée d’urgence des interventions non enregistrées et expérimentales) de la RDC. Un essai pourrait aider à générer les données scientifiques nécessaires pour tirer des conclusions sur l’efficacité de ces traitements” lit-on dans ce communiqué.

L’essai est supervisé par un comité directeur convoqué par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et dirigé par l’Institut national de recherche biomédicale de la RDC (INRB) et les Instituts nationaux de la santé (NIH) en collaboration avec d’autres acteurs nationaux et internationaux rapporte le document.

Zanem Nety Zaidi et Fiston Mahamba (@FMLarousse)

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.