President Paul Kagame of Rwanda (R) meets Democratic Republic of Congo Minister for Regional Cooperation Mbusa Nyamwisi (L) in Kigali, Rwanda 30 October 2003. The meeting was meant to normalize the relations between the two countries which were at war for the last five years. AFP PHOTO/GIANLUIGI GUERCIA / AFP PHOTO / GIANLUIGI GUERCIA

 

Dans une interview au média en ligne CongoLibere.com, Antipas Mbusa Nyamwisi, proche de l’opposant Moïse Katumbi, promet une mobilisation contre la victoire de Félix Tshisekedi qu’il conteste.

Une très grande partie de la population n’accepte pas le scénario que Joseph Kabila et ses alliés ont voulu leur vendre. Nous allons la mobiliser“, promet cet ancien chef rebelle dans une interview publié mardi.   “Rappelez-vous, les Congolais ont voté à une écrasante majorité en faveur de Martin Fayulu parce qu’ils souhaitent le véritable changement. Tant que celui-ci n’adviendra pas, ils ne seront pas satisfaits“, pense-t-il.

Mbusa met en garde Joseph Kabila autour de l’armée. “En outre, dans l’armée, beaucoup d’officiers pensent, à juste titre, que la situation actuelle n’est pas tenable. Or, Joseph Kabila, contrairement à ce qu’il croit, ne tient pas l’armée. Seule une poignée d’officiers dont l’autorité est aujourd’hui entamée lui sont véritablement fidèles. Joseph Kabila aurait tort de se montrer aussi serein. Je sais parle en connaissance de cause“, dit-il.

Par ailleurs, il promet d’une “exposition” du pays. “Le Nord-Kivu, dont un tiers des électeurs ont été écartés du scrutin (Beni ville et territoire, Butembo), a voté de façon écrasante pour Martin Fayulu. Là-bas, les gens n’acceptent pas la version officielle. Pas plus qu’ailleurs au Congo. L’explosion viendra inévitablement. Et elle sera à la hauteur de la déception“, promet-t-il.