21 organisations de la Société civile  et mouvements citoyens appellent les deux coalitions de l’opposition en RDC à “un rapprochement et dialogue sincère pour l’intérêt de la République Démocratique du Congo”, dans un communiqué parvenu à POLITICO.CD.

“Nous exhortons les deux principaux leaders de l’opposition à un rapprochement rapide et à un dialogue sincère pour le bien du peuple pour qui ils disent agir et ce, dans l’intérêt suprême de la Nation, transcendant les considérations individuelles et partisanes de leurs structures politiques respectives”, a déclaré Georges Kapiamba pour le compte de ces organisations.

L’opposant Félix Tshisekedi a été déclaré victorieux de la Présidentielle historique du 30 décembre en RDC. Selon les résultats provisoires publiés le 10 janvier par la Commission électorale, Tshisekedi a remporté la Présidentielle avec 38,57%. Il devance Martin Fayulu qui a recueilli 6.366.732, soit 34,83% et Emmanuel Shadary, le candidat du pouvoir, qui n’a recueilli que 4.357.359 soit 23,84%. Mais Fayulu, un des favoris de ces élections, conteste ces résultats. Jeudi, le candidat de la coalition LAMUKA a saisi la Cour Constitutionnelle pour faire annuler la victoire de son rival.

“Nous avons pris connaissance des résultats provisoires proclamés par la CENI, donnant M. Félix TSHISEKEDI vainqueur des élections présidentielles du 30 décembre 2018. Par ailleurs, nous sommes particulièrement préoccupés par des informations persistantes, provenant de différentes sources, qui laisseraient penser que lesdits résultats relèveraient de négociations obscures avec le pouvoir répressif et corrompu de monsieur Kabila contre les intérêts du peuple congolais et ceux de notre pays“, notent ces organisations dont CASC, Observatoire de la Société Civile pour le Suivi du Dialogue, ASHADO, ACAJ, Les Congolais Debout, LUCHA, Compte à Rebours ou encore IRDH.