Réunion cet après-midi au Conseil de Sécurité de l’ONU autour de la situation en RDC

Le Conseil de sécurité des Nations Unies se réunira vendredi 11 janvier à 09H30 à New York (15H30, heure de Kinshasa) sur la situation en République démocratique du Congo, annoncent des sources officielles onusiennes.

A l’initiative de la France, une réunion à huis clos a eu lieu vendredi 5 janvier à New York au Conseil de Sécurité de l’ONU autour de la situation en RDC. Mais les membres de cet organe supérieur de l’ONU sont restés trop divisés.  La Chine, la Russie et les membres africains , dont l’Afrique du sud, ont en effet préféré “laisser le temps à Kinshasa d’annoncer les résultats.

Une réunion a été prévue le 8 janvier, mais elle a été reportée, dans l’attente de la publications des résultats de la Présidentielle en RDC.

Ces résultats sont finalement tombés la nuit du jeudi 10 janvier.  Selon les chiffres communiqués par la CENI, Félix Tshisekedi l’a emporté par 7.051.013 soit 38,57%. Il devance Martin Fayulu qui a recueilli 6.366.732, soit 34,83% et d’Emmanuel Shadary, le candidat du pouvoir, qui n’a recueilli que 4.357.359 soit 23,84%. Martin Fayulu conteste ces résultats.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.