Dans un communiqué publié jeudi soir, les Etats-Unis mettent en garde contre la violence en République démocratique du Congo.

Les Etats-Unis prennent note des résultats provisoires annonçant la victoire de l’opposant Félix Tshisekedi à la Présidentielle du 30 décembre dernier en RDC. Pour Washington, les parties prenantes ont la possibilité “de demander une révision des résultats provisoires annoncés afin de s’assurer qu’ils reflètent la volonté du peuple congolais exprimée dans l’urne.

Nous exhortons toutes les parties prenantes à rester calmes tout au long du processus”, appellent les Etats-Unis avant de mettre en garde: “La violence est inacceptable et le gouvernement américain tiendra pour responsables ceux qui commettent des actes de violence liés aux élections ou entravent le processus démocratique.