La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC) se félicite de la publication des résultats provisoires de l’élection présidentielle organisée” du 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo (RDC), note un communiqué parvenu vendredi à POLITICO.CD.

La SADC exhorte tous les partis politiques, les candidats et leurs partisans à faire preuve de patience et à s’abstenir de tout acte de violence pendant le processus de publication des résultats définitifs des élections“, ajoute-t-il.

 

Le leader du principal parti d’opposition en RDC, Félix Tshisekedi, a été déclaré victorieux de la Présidentielle du 30 décembre dernier par la Commission électorale tard la nuit du jeudi 10 janvier. Selon les chiffres communiqués par la CENI, Félix Tshisekedi l’a emporté par 7.051.013 soit 38,57%. Il devance Martin Fayulu qui a recueilli 6.366.732, soit 34,83% et d’Emmanuel Shadary, le candidat du pouvoir, qui n’a recueilli que 4.357.359 soit 23,84%.

Martin Fayulu conteste ces résultats. “Mieux que quiconque, vous savez que cette proclamation est le fruit des résultats trafiqués, inventés, et fabriqués de toutes pièces dans les officines obscures du FCC [coalition au pouvoir]“, dénonce l’opposant qui a pris la parole juste après l’annonce de ces résultats à Kinshasa.

La SADC appelle toutes les parties prenantes préoccupées, notamment en ce qui concerne l’exactitude des résultats, à poursuivre pacifiquement tout différend électoral concernant les résultats provisoires, par le biais des voies fournies par le cadre juridique national en vigueur, et à résoudre leurs différends par le biais d’un dialogue politique entre toutes les parties prenantes“, insiste ce communiqué traduit de l’anglais par POLITICO.CD.

Par ailleurs, la SADC dit prendre également note “des différends qui ont surgi et encourage toutes les parties prenantes concernées à rester calmes et à agir de manière à consolider la démocratie et à préserver la paix.