La commission électorale congolaise est toujours en train de délibérer autour des résultats des élections législatives du 30 décembre dernier. Depuis hier soir, la CENI a entamé une assemblée plénière à ce sujet.

Cependant, après avoir perdu largement la Présidentielle — son candidat est arrivé en troisième position —  la coalition au pouvoir estime qu’elle devrait remporter ces législatives cruciales. “Au regard des tendances constantes à travers toutes les circonscriptions électorales relevées par notre centrale électorale, il est évident que la Majorité Présidentielle gardera son statut du plus grand ensemble politique au sein de la prochaine Assemblée Nationale et ce, avec une confortable majorité“, affirme un communiqué publié par son porte-parole André-Alain Atundu. 

Cette projection électorale ouvre grande la perspective d’une cohabitation inéluctable avec le Président TSHISEKEDI dans la gestion du pays“, promet-il. 

Une position réfutée par l’opposition, notamment du côté de Martin Fayulu. “Comment cette majorité peut-être oser penser gagner les législatives alors que c’est les mêmes électeurs qui ont voté contre Shadary qui ont voté les députés?” interroge un proche de Moïse Katumbi.