De gauche à droite: l'Abbé Marcel Utembi, président et l'Abbé Donatien Nshole, Sectéraire général de la CENCO

L’Abbé Donatien Nshole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a refusé ce jeudi de communiquer le nom du gagnant de la Présidentielle du 30 décembre selon les chiffres que les prêtres catholiques disposeraient.

Durant une conférence de presse jeudi dans la capitale congolaise les évêques ont écarté l’hypothèse de communiquer le nom du vainqueur, affirmant que cela ne rentrait pas dans le rôle de l’organisation catholique. “Il appartient aux acteurs institutionnels et à tous les camps de saisir leurs responsabilités et de dire la vérité au peuple“, a-t-il dit. “Ce n’est pas notre rôle de révéler le nom du gagnant de l’élection présidentielle“, a-t-il ajouté.

Les évêques catholiques, qui avaient déployé une mission d’observation du scrutin, avait déclaré le 4 janvier connaître le nom du vainqueur, sans le nommer. Selon plusieurs sources, c’est Martin Fayulu qui serait le gagnant de cette Présidentielle selon les chiffres des évêques.

L’Abbé Donatien Nshole a néanmoins affirmé que les résultats publiés dans la nuit par la Commission électorale ne correspondent pas à ceux que disposent les évêques congolais, contestant donc la victoire annoncée de Félix Tshisekedi.