C’est imminent. Surement ce soir ou tôt demain“, confirme une source haut placée à la Commission électorale jointe par POLITICO.CD ce mardi. Initialement, la même source avait annoncé que ces résultats très attendus devraient être publiés “au plus tard mercredi“.

Selon nos informations, la Commission électorale avait dépouillé jusqu’à 80% de résultats dimanche soir, contrastant avec l’annonce officielle de son président Corneille Nangaa, qui faisait état de 53%. “Il restait que quelques centres qui étaient toujours en train de compiler leurs résultats. Mais aux dernières nouvelles, tout est fait pour que ce soir nous ayons une publication officielle“, ajoute une source à la CENI.

Les mêmes sources confirment par ailleurs que les tendances  actuelles des chiffres de la Commission électorale donnent Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la coalition au pouvoir, victorieux de la Présidentielle.

Cependant, l’opposition congolaise a annoncé très tôt sa victoire à l’issue de ces élections, poussant les autorités à couper unilatéralement la connexion internet et les SMS. Dans la foulée, les prêtres catholiques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont également annoncé disposer du nom du vainqueur de la Présidentielle, provoquant la colère des autorités.

Selon le New York Times, citant notamment le Conseiller principal du président Kabila en matière de diplomatie, Barnabe Kikaya, le nom du vainqueur que la CENCO détient est celui de Martin Fayulu, l’un des deux leaders de l’opposition en lice. Mais son adversaire Félix Tshisekedi, leader du principal parti d’opposition en RDC, annonce également sa victoire. Selon des chiffres diffusés par ses partisans, il l’emporterait à plus de 44%, contre 39% pour Martin Fayulu. Emmanuel Ramazani Shadary arriverait, selon les deux camps de l’opposition, seulement en troisième position.