Martin Fayulu et six autre candidats mettent en garde la CENI contre “toute tentative de travestir la vérité des urnes”

L’un des principaux candidats de l’opposition à la Présidentielle en République démocratique du Congo et six autres candidats ont mis en garde la Commission électorale contre “toute tentative de travestir la vérité des urnes”,  alors que les résultats des élections sont toujours attendus.

[Nous] appelons la CENI à publier, dans les plus brefs délais, les résultats provisoires de l’élection présidentielle, et à ne proclamer élu que le candidat qui a recueilli véritablement le plus de suffrages exprimés par le peuple congolais tels que consignés dans les procès-verbaux affichés devant les bureaux de vote“, disent-ils dans un communiqué commun lu devant la presse mercredi à Kinshasa.

Plus d’une semaine après des élections tendues en République démocratique du Congo, les résultats sont toujours attendus. Prévue le 6 janvier, la publication a été reportée par le président de la Commission électorale, Corneille Nangaa. Lors d’une conférence de presse le dimanche à Kinshasa, le président de la CENI a annoncé avoir compilé jusque-là 53% des résultats.

L’opposition congolaise a annoncé très tôt sa victoire à l’issue de ces élections, poussant les autorités à couper unilatéralement la connexion internet et les SMS. Dans la foulée, les prêtres catholiques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont également annoncé disposer du nom du vainqueur de la Présidentielle, provoquant la colère des autorités.

Selon le New York Times, citant notamment le Conseiller principal du président Kabila en matière de diplomatie, Barnabe Kikaya, le nom du vainqueur que la CENCO détient est celui de Martin Fayulu, l’un des deux leaders de l’opposition en lice. Mais son adversaire Félix Tshisekedi, leader du principal parti d’opposition en RDC, annonce également sa victoire. Selon des chiffres diffusés par ses partisans, il l’emporterait à plus de 44%, contre 39% pour Martin Fayulu. Emmanuel Ramazani Shadary arriverait, selon les deux camps de l’opposition, seulement en troisième position.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…