5 jours après les élections tendues en République démocratique du Congo, la Belgique appelle la Commission électorale à publier les résultats le dimanche 6 janvier comme prévu initialement.

Pour le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, il est nécessaire de publier les résultats des élections du dimanche 30 décembre en RDC “même si ces résultats ne sont pas le choix du pouvoir congolais” 

Au pays, la CENI affirme ce jeudi ne plus être en mesure de rendre public ces résultats attendus pour le 6 janvier. La Commission électorale annonce disposer seulement d’une vingtaine de pour cent dépouillés à ce jour. “Si le résultat de l’élection n’est pas annoncé ce dimanche, on va vers des difficultés majeures au Congo”, affirme  de son côté M. Reynders au micro de la RTBF, qualifiant la position de la CENI  d'”hésitations“.

Le Conseil de sécurité des Nations unis va se réunir à huis clos vendredi sur ces élections en RDC, selon des diplomates. La réunion, prévue à 15h (21h  à Kinshasa), va se tenir à la demande de la France alors que les différentes puissances attendent les résultats du scrutin historique de dimanche.