Une équipe en charge de la vaccination contre Ebola a été victime d’une attaque dans la localité de Mabelenga. L’on a signalé un medecin blessé, un disparu et des équipements incendiés.

L’attaque survenue ce mardi 01 janvier a été menée par un groupe dont l’identité n’est jusque-là pas révélée. La société civile du territoire d’Irumu parle d’un groupe constitué de jeunes de la communauté locale.

“L’attaque a eu lieu à Mambelenga. C’était des jeunes gens qui se sont organisés pour attaquer cette équipe. Un véhicule une tente et d’autres équipements ont été un incendiés. Il y’a aussi un docteur de l’OMS qui a été blessé et acheminé à Goma” a dit le président de la société civile.

Dans un tweet ce mercredi, le directeur de l’OMS a déploré cet incident. Tedros Adhanom parle également d’un membre de l’équipe disparu avant d’être retrouvé un peu plus tard.

Mes enormes respects à ces acteurs qui continuent à sauver des vies malgré la situation difficile” a -t-il renchéri.

Selon les données publiées par le ministère de la santé ce mercredi 02 janvier 2019, la province de l’Ituri enregistre à présent 53 cas de fièvre hémorragiques au total depuis le début de l’épidémie.

*Sammy Mupfuni*