“Les élections du 30 décembre 2018 se sont déroulées dans le calme”, annoncent les missions de la SADC, UA, CIRGL et CEEAC
Photo @PierreBoisselet/ JA

Les missions d’observation des élections de l’Union Africaine, de la  SADC, de la CEEAC et des Commissions Electorale de la SADC ont  noté que les élections du 30 décembre 2018 en RDC se sont déroulées de manière générale dans le calme et dans une atmosphère de paix en dépit de quelques difficultés observées dans certains centres et bureaux de vote. Dans une conférence organisée ce mercredi 02 janvier 2019, ces organisations ont présentés séparément leurs rapports préliminaires sur le déroulement de ces scrutins.

Pour la SADC, “ l’environnement politique et sécuritaire avant, pendant et immédiatement après le jour du scrutin était généralement apaisé”. Cette organisation sous régionale a indiqué que ses observateurs ont fait état d’une atmosphère de paix qui a règne dans les zones observée pendant leur déploiement.

La mission d’observation électorale de la SADC a noté que la plupart des bureaux ce vote, tout s’est déroulé de manière calme et ordonné.

59 % des bureaux de vote que la mission a observée ont ouvert à temps. En moyenne, les autres ont ouvert avec un retard de 45 minutes à 5 heures tout a u plus en raison des pluies abondantes, des prises de service tardives des présidents et la lenteurs des procédures d’ouverture. 98 % des bureaux de vote visités avaient une liste électorale affichée à l’extérieur aux fins de vérification par les électeurs. Les électeurs on exercés leur droit au vote secret, les femmes enceintes, les personnes vivants avec handicaps, les personnes agées ont bénéficié d’un traitement prioritaires et ont recu une assistance” indique le rapport de la SADC.

Elle a également noté le disfonctionnement de certaines Machines à Voter, le retard dans certains coins de la publication des listes électorales mais aussi du manque de sensibilisation des électeurs sur le processus électorale et l’utilisation de la Machine à voter.

Du coté de l’Union Africaine, le constat est presque le meme.  Mai la mission d’observation électorale de l’UA a également noté que malgré le caractère inclusif de la CENI, cette institution n’a toujours pas bénéficié de la confiance de l’ensemble des parties prenantes et c’est dans ce contexte difficile que la CENI s’est employé à organiser les élections.

Cette mission a relevé que le paysage médiatique congolais en RDC est très riche et très varié mais l’accès équitable aux médias d’Etat n’a pas été parfait.

La mission d’observation de l’UA a aussi noté une maitrise insuffisante des procédures  de vote par le personnel électoral dans quelques bureaux notamment la mise en marche de la machine à voter et  la pose des scellés.

La plupart de ces cas ont également été cités par les missions d’observation de la CIRGL, de la CEEAC, et des commissions électorales de la SADC.

Willy Akonda Lomanga

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…