Le candidat de la coalition CACH, Félix Tshisekedi, est arrivé peu après 15h00 au collège Bonsomi, situé dans l’Est de Kinshasa, où il a voté sous les acclamations de ses partisans, dénonçant notamment un désordre durant le vote de ce 30 décembre.

Klaxons, morts et sifflets. Des dizaines de personnes ont accompagné le candidat Félix Tshisekedi cet après-midi dans un collège à la commune de N’djili où il pu voter. Au sortir de sa séance, le leader de l’UDPS a dénoncé un “désordre organise” dans le déroulement du vote tant à Kinshasa qu’à l’intérieur du pays.

Il y a vraiment un grand désordre. Nous nous posons la question de savoir si ce n’est pas un désordre organisé pour que demain la Cour Constitutionnelle soit saisie et qu’elle annule tout. Et ça, nous ne l’accepteront pas”, a dénoncé Félix Tshisekedi.

 

En effet, dans la capitale congolaise, plusieurs cas de machine à voter défectueuses sont rapportées par des sources concordantes. Dans l’Est du pays, à Bishange dans le Masisi, 4 machines sur les 9 présentes sont tombées “légèrement” en panne rapporte un journaliste de POLITICO.CD. Plusieurs bureaux de Goma connaissent la même situation.