Présidentielle en RDC: Martin Fayulu devrait l’emporter avec 44% contre 24% pour Félix Tshisekedi (GEC)

Auteur de plusieurs rapports et sondages sur le processus électoral en cours en République démocratique du Congo, le groupe d’étude sur le Congo vient de publier un nouveau sondage sur les intentions de vote en collaboration avec le centre d’étude BERCI et Ipsos South.

Dans cette étude intitulée “Un électorat inquiet demande le changement” publié à deux jours avant les élections présidentielles et législatives en République démocratique du Congo, le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) de l’Université de New York publie des sondages effectués avec le Bureau d’études, de Recherches, et de Consulting International (BERCI) et Ipsos South Africa. Les sondages révèlent un électorat avide de changement. Une grande majorité soutient l’opposition; Martin Fayulu, l’un de ces opposants, est clairement favori de gagner des élections, si celles-ci sont libres et équitables. Une large majorité d’électeurs, cependant, craigne que les élections ne déclenchent la violence et beaucoup disent qu’ils n’accepteront pas les résultats si le candidat de la majorité au pouvoir l’emporte.

Les conclusions majeures indiquent que si les élections sont libres et équitables, un candidat de l’opposition serait presque certain de remporter la présidence.

“Selon notre sondage, Martin Fayulu est clairement le favori, avec 44% (BERCI: 45%; Ipsos/GeoPoll: 42%) du vote prévu, devant les 24% de Felix Tshisekedi (BERCI: 28%; Ipsos/GeoPoll: 20%) ; 18% (BERCI: 20%; Ipsos/GeoPoll: 15%) voteraient pour Emmanuel Shadary” indique le document envoyé par GEC à POLITICO.CD.

Fayulu a obtenu une nette majorité dans la plupart des 26 provinces, à l’exception de l’Ituri, du Sankuru et du Maniema, qui favorisaient Shadary, et du Sud-Kivu, du Kasaï Central, du Kasaï, du Kasaï Oriental et du Haut Lomami où une majorité soutenait Tshisekedi indique la même étude.

“Il s’agit d’une montée en popularité remarquable pour un homme politique peu connu en dehors de Kinshasa il y a un an” conclut l’étude.

L’institut  de sondage Berci est néanmoins dirigé par une proche d’Olivier Kamitatu, qui est le directeur de communication de l’équipe de campagne de Martin  Fayulu.

*Fiston Mahamba (@FMLarousse)*

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.