Auteur de plusieurs rapports et sondages sur le processus électoral en cours en République démocratique du Congo, le groupe d’étude sur le Congo vient de publier un nouveau sondage sur les intentions de vote en collaboration avec le centre d’étude BERCI et Ipsos South.

Dans cette étude intitulée “Un électorat inquiet demande le changement” publié à deux jours avant les élections présidentielles et législatives en République démocratique du Congo, le Groupe d’étude sur le Congo (GEC) de l’Université de New York publie des sondages effectués avec le Bureau d’études, de Recherches, et de Consulting International (BERCI) et Ipsos South Africa. Les sondages révèlent un électorat avide de changement. Une grande majorité soutient l’opposition; Martin Fayulu, l’un de ces opposants, est clairement favori de gagner des élections, si celles-ci sont libres et équitables. Une large majorité d’électeurs, cependant, craigne que les élections ne déclenchent la violence et beaucoup disent qu’ils n’accepteront pas les résultats si le candidat de la majorité au pouvoir l’emporte.

Les conclusions majeures indiquent que si les élections sont libres et équitables, un candidat de l’opposition serait presque certain de remporter la présidence.

“Selon notre sondage, Martin Fayulu est clairement le favori, avec 44% (BERCI: 45%; Ipsos/GeoPoll: 42%) du vote prévu, devant les 24% de Felix Tshisekedi (BERCI: 28%; Ipsos/GeoPoll: 20%) ; 18% (BERCI: 20%; Ipsos/GeoPoll: 15%) voteraient pour Emmanuel Shadary” indique le document envoyé par GEC à POLITICO.CD.

Fayulu a obtenu une nette majorité dans la plupart des 26 provinces, à l’exception de l’Ituri, du Sankuru et du Maniema, qui favorisaient Shadary, et du Sud-Kivu, du Kasaï Central, du Kasaï, du Kasaï Oriental et du Haut Lomami où une majorité soutenait Tshisekedi indique la même étude.

“Il s’agit d’une montée en popularité remarquable pour un homme politique peu connu en dehors de Kinshasa il y a un an” conclut l’étude.

L’institut  de sondage Berci est néanmoins dirigé par une proche d’Olivier Kamitatu, qui est le directeur de communication de l’équipe de campagne de Martin  Fayulu.

*Fiston Mahamba (@FMLarousse)*