Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

Report des élections à Beni, un candidat à la présidentielle qualifie la CENI d’une organisation kamikaze

Alain-Daniel Shekomba, candidat président de la République aux prochaines élections présidentielles prévues initialement le 23 décembre et reportées au 30 décembre prochain a déclaré être prêt à quitter le processus électoral, qualifiant la commission électorale nationale indépendante d’une organisation kamikaze, prête à faire exploser la RDC.

« Il m’est très irresponsable de continuer avec un processus électoral dont le seul but est de plongé notre pays dans la confusion et le chaos » a écrit sur son compte Twitter Alain-Daniel Shekomba.

À POLITICO.CD, le candidat indépendant annonce son intention de quitter le processus électoral en cours pour ne pas entériner la parodie d’élections que préfèrent Corneille Nangaa et son équipe.

« Vous pensez que ça sert à quelque chose ces élections? » s’interroge cet informaticien, qui a embrassé la politique après un parcours dans le secteur de telecom dans plusieurs pays Africains.

« Nous avons tout fait pour rendre crédibles et transparentes ces élections mais on est en face des kamikazes » indique-t-il, précisant qu’il est prêt à jeter l’éponge si les garanties de transparence ne sont pas données par la CENI, notamment le retrait de la décision reportant les élections dans la région de Beni, Beni ville, Butembo et Yumbi suite à la maladie à virus Ebola et l’insécurité quu sévissent dans ces zones.

À l’initiative de la surveillance citoyenne des élections au travers l’application TindaPV, Alain-Daniel Shekomba avait dénoncé un plan de tricherie à travers l’ouverture de ports connectés de machines à voter le jour du vote, arguments rejetés par la centrale électorale dans une lettre et lors d’une séance mixte entre les experts de la CENI et les techniciens proches de ce candidat.

TindaPV est une application mobile associés aux drones. Cette technologie qui consiste à prendre les photos de procès verbaux dans les bureaux de vote et les envoyer à un serveur à travers les drones veut associés les témoins de partis politiques à une compilation parallèle des résultats des élections.

« Cette procédure permettra à notre chien de garde citoyen d’avoir les résultats de bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national et les confronter à ceux qui seront publiés par la commission électorale nationale indépendante » explique Alain-Daniel Shekomba.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...