Le député provincial du Nord-Kivu Simon Kazungu Muhaiyrwa dénonce une façon du pouvoir et de la CENI à vouloir sanctionner les habitants de la région de Beni et Butembo pour son attitude envers le pouvoir.

Après le report partiel des élections présidentielles et législatives couplées dans cette région, ce député comme la plupart d’hommes politiques et analystes indépendants ont vivement réagi.

C’est vouloir anéantir la partie nord de la province du Nord Kivu qui s’est affichée comme une zone hostile au régime de Kabila” a dit ce membre du parti politique de l’opposition DCF/N également candidat député en ville de Butembo.

Il dénonce par ailleurs l’incompétence de la commission électorale qui selon lui n’est jusque là pas prête à organiser les élections sur toute l’étendue du pays.

En effet, dans une décision publiée ce 26 décembre 2018, la CENI justifie ce report partiel par la situation sanitaire et sécuritaire dans la région, notamment la persistance de l’épidémie d’ebola et la “menace terroriste”.