L’annonce du nouveau report des élections au mois de mars prochain dans le grand nord de la province du Nord kivu, par la ceni est largement contesté par des habitants de Beni ce mercredi 26 décembre.

Nous sommes déçus et choqués par ce comportement de la CENI qui veut nous exclure de la RDC et nous n’allons pas accepter ce nouveau rapport. Ca fait longtemps que nous sommes en insécurité ici et la ceni a commencé le déploiement des matériels ici, en sachant qu’il y a insécurité et Ebola, pourquoi elle n’a pas arrêté depuis ? ces raisons ne sont pas fondées ” explique un habitant interrogé par politico.cd.

De leur côté, Les responsables du mouvement citoyen Lucha ont annoncé une série des manifestations qui commence ce mercredi. Clovis Mutsuvu, un des responsables de ce mouvement en ville de Beni a indiqué à politico.cd que leur action vise à récuser cette décision de la CENI.

Nous allons commencer une série des manifestations pour non exiger les élections, mais demander la démission du Président Kabila ainsi que du Président de la CENI, Corneille Naanga. Les raisons qu’ils ont avancé ne tiennent pas debout car ils veulent simplement que la population de Beni puisse continuer à souffrir

La Ceni a réaménagé son calendrier électoral ce mercredi 26 décembre 2018. La centrale électorale repousse la tenue des élections dans le grand nord de la province du Nord kivu, pour le mois de mars prochain. Elle justifie sa décision par l’insécurité et la maladie à virus ebola dans la région.

Luckson Mubake / Beni.